Chants profanes

Un peu plus de légèreté sans doute ! Mais aussi de la gaieté, du romantisme… Mais sans tomber dans la facilité et toujours à quatre voix. Ceci grâce à de magnifiques compositeurs, anciens et modernes .

Notre répertoire de chants profanes:

Toast du nouvel an – Rossini

Faut-il s’étonner ! Rossini ne maniait pas seulement le papier musique et le crayon ; il utilisait aussi avec talent, couteau, fourchette et verre à vin ! Pièce très plaisante, une fois bien digérée ! Il aura fallu mâcher et remâcher les enchaînements avant de le mettre au menu pour le plaisir de tous .

Amis sur cette terre (Wir lieben sehr ihm Herzen) – Daniel Friderici

Une chanson à boire de La Renaissance, plutôt dansant, à chanter en français ou en allemand selon l’humeur des choristes.

Enae Volare (« Ameno ») – ERA

Ne cherchez pas la langue, elle est imaginaire. Ne cherchez pas un compositeur du moyen age. Cette pièce du groupe ERA date de 1997 et a connu la notoriété en étant reprise dans le film « les visiteurs » ,(ici le clip) .

Jardin d’hiver – Henri Salvador

En 2000 sort en collaboration avec Benjamin Biolay et Keren Ann, l’album « Chambre avec vue » . Il nous révélera Henri Salvador émouvant et authentique . « Jardin d’hiver » est une autre « chanson douce » d’Henri Salvador, toute en mélancolie.

Le corbeau et le renard – Jean de La Fontaine ; Le pont Mirabeau – Apollinaire  ; Nuits – Rimaud Calmel ; L’albatros – Baudelaire .

Quand la musique sublime le poète ! Le corbeau et le renard sera leste et enjoué ; des crescendo et decrescendo tenteront de nous traduire les pensées cachées du promeneur de la Seine ; Nuit sera difficile et exigeant puis nous rencontrerons l’albatros, (mais est-ce bien lui?) et ses ailes de géants qui l’empêchent de marcher.

Les Tisserands , Pilons l’orgeFrancis Poulenc

Deux pièces des « Chansons Françaises » de Poulenc (1945), qu’il composa dans un esprit « néo-renaissance » . Piler l’orge à 160 à la noire? Est-ce possible? Il s’avéra après contrôle auprès du compositeur que c’était une coquille de l’éditeur !

Le Chant des marais – chant de captivité 1943

C’est initialement un chant allemand composé en 1933 par les détenus communistes du camp de Börgermoor. Il fut traduit et chanté ensuite par l’armée française.

Frères, voici la terre – César Geoffray/Jean Dauby

Quand un grand poète marqué par la guerre rencontre le fondateur d’à Chœur Joie ; c’est toute une histoire, c’est toute l’histoire…. en quelques notes.

La légende de St NicolasTraditionnel Lorrain

Connaissez-vous la légende de St Nicolas ? ça commence plutôt mal dans un saloir mais ça se termine plutôt bien . Assez facile à chanter et à faire chanter, nous avons parfois omis certains couplets, ça dépend du public !

Lascia Ch’io Pianga ; Canticorum Jubilo – Georg Friedrich Haendel

Lascia Ch’io Pianga , célébrissime Air d’Almirena, est extrait de l’opéra Rinaldo (1711), et Canticorum Jubilo, de l’oratorio Joshua. Beau travail à faire de justesse et d’écoute.

Viva tutte le vezzose – Felice Giardini

Dynamique et joyeux, facile et plaisant . On serait tenté d’y voir un chant folklorique germé dans une lointaine province italienne ; mais non . Giardini composa surtout des opéras et d’innombrables œuvres pour cordes et clavecin.

Erlaube Mir – Johannes Brahms

Permets-moi, belle jeune fille, d’aller au jardin, pour que je puisse y voir les si belle roses… Pastoral, romantique, un peu mélancolique, très belle atmosphère ; c’est du Brahms !

Pavane – Gabriel Fauré

Ah oui c’est ça ! Allez vous dire en l’écoutant . Air très connu adapté par de nombreux interprètes et repris dans de nombreux films . Pour le chanter c’est moins simple ; se mêlent des lignes mélodiques instrumentales et vocales . Un très joli défi !

L’homme blanc dans une église noire

Des paroles simples, un appel à la tolérance . C’est un Gospel mais son compositeur, Franck Gérald fut l’un des très grands pourvoyeurs de tubes des années 60 . L’adaptation pour chorale est très sage par rapport à certaines interprétations de l’époque!